Pour la forme

« Il y a deux sortes d’écrivains : ceux qui le sont et ceux qui ne le sont pas. Chez les premiers, le fond et la forme sont ensemble comme l’âme et le corps. Chez les seconds, le fond et la forme vont comme le corps et l’habit »

Karl Kraus

 

La forme

n’est pas la cerise sur le gâteau

La forme

n’est pas un emballage

que l’on retire

pour goûter au fond

Les deux se croquent en même temps

Et leurs saveurs sont indissociables

 

N.F

2 décembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *